Vendredi

5

décembre 2014

COMMENTAIRES

INTERVIEW : L’ONG Pokanel, association humanitaire à Madagascar !

pokanel_photo

Aujourd’hui, place à l’interview de Nathalie Tanguy, présidente de  Pokanel, association humanitaire à Madagascar. Une organisation que nous soutenons et que nous vous invitons à découvrir.

Pouvez-vous vous présenter et présenter l’association ?

Nathalie Tanguy, je suis la présidente de l’ONG Pokanel, créée il y a 10 ans, pour développer des projets éducatifs, ainsi que des actions sanitaires à Madagascar.

Afin de financer nos actions, nous organisons de l’événementiel culturel, décalé et festif au coeur de Paris (enquêtes policières et découverte de Paris, blind tests, tour du monde sur le web,..) qui sont ouverts au public, ainsi que des opérations de team building et d’incentive qui cette fois sont destinées aux entreprises.

Le concept de Pokanel, « Enjoy to help », est d’échanger de la bonne humeur en France contre de l’espoir à Madagascar… et pour cela, de proposer des événements qui soient suffisamment attractifs et originaux pour donner envie aux gens de participer.
Par rapport à un financement plus « classique » de projets humanitaires, nous ne faisons jamais appel aux dons d’argent ni à des adhésions pour financer nos projets, mais exclusivement à un financement généré par notre événementiel.

- Pour quelles raisons Madagascar ?

Parce que nous avons tous au sein de l’équipe de Pokanel, des racines et des liens familiaux forts avec Madagascar. Par ailleurs, même si en regard des besoins, nos efforts restent infimes, ne rien faire est pour nous inconcevable. Chaque goutte d’eau trouve toute sa raison d’être dans le soulagement de celui qui en bénéficie…

- Quelles sont vos actions sur le terrain ?

Nous avons le désir de réaliser des choses très concrètes sur le terrain, et de nous concentrer sur l’essentiel à nos yeux, l’éducation d’une part et la santé d’autre part.

Dans ces deux domaines, nous finançons l’équipement en matériel médical des dispensaires, notamment pour lutter contre la propagation des virus HIV et hépatite.
Nos actions sont multiples, elles vont de la fourniture des médicaments essentiels aux dispensaires, à l’achat de matériel, électrocardiogramme, four stérilisateur, mais aussi l’équipement informatique pour aider à la gestion des stocks de pharmacie, et jusqu’aux campagnes de prévention contre les caries dentaires avec l’apprentissage du brossage de dents aux écoliers, la distribution de kit de dentifrice et de brosse à dents par exemple.

Sur le plan sanitaire, en plus de la fourniture de savons et de l’apprentissage des gestes d’hygiène, nous forons également des puits pour que la population ait accès facilement et gratuitement à l’eau. Cela s’inscrit dans notre lutte notamment contre le choléra qui se transmet facilement, souvent par manque d’hygiène et qui se révèle être dramatique chez les enfants.

Côté éducation, nous aménageons des bâtiments scolaires mais surtout nous créons des bourses d’études pour permettre à des enfants qui ne pourraient pas l’être faute d’argent, d’être scolarisés. Nous croyons vraiment en la chance que savent saisir ces enfants, et chaque année nous sommes épatés par les excellents résultats qu’ils obtiennent.

- Quelle est votre actualité ?

En plus de nos actions récurrentes, nous venons d’équiper 5000 écoliers avec les 10000 stylos réunis lors de l’opération « Pique un BIC », il s’agit à présent de leur fournir à chacun un kit d’hygiène dentaire. Nous organisons pour cela une Murder Party dans Paris le 13 décembre au soir, où différentes équipes se concurrenceront pour mener une enquête policière et être la première à démasquer le meurtrier, chaque participation de 20€ permettra d’équiper 50 enfants en brosses à dents !

- Quel est votre soin NUHANCIAM préféré ?

Depuis 2 ans, mon produit chouchou chez Nuhanciam est le Gommage Doux, pour son efficacité mais aussi pour son parfum !

- Comment pouvons-nous vous aider ?

Nos besoins à Madagascar sont nombreux mais nos besoins en France ne sont que de deux types : des médicaments antibiotiques, antiinflammatoires, antalgiques que vous avez dans vos armoires à pharmacie et dont vous ne vous servez plus en fin de traitement et qui ne sont pas périmés.

La seconde chose est que vous veniez vous amuser à nos événements, puisqu’ils financent la totalité de nos actions à Madagascar.

- Un petit mot pour la fin ?

Tout d’abord souhaiter à chacun et au nom de toute l’équipe de Pokanel, une jolie fin d’année 2014 et d’excellentes fêtes !

Et si vous avez envie d’agir, d’apporter votre pierre à tous nos petits édifices, venez simplement partager, partager de la culture, de l’art, des rires, faire des rencontres, créer un échange,… nous saurons concrètement transformer cette envie en avenir plus ouvert pour les écoliers et en soins pour les malades des hauts plateaux malgaches. C’est possible simplement !

Les coordonnées de Pokanel :
109 rue du Bac 75007 Paris
06 61 79 58 49
www.pokanel.org
contact@pokanel.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>